En l’absence de précipitations significatives depuis fin août corrélée à des températures relativement élevées, la situation hydrologique se dégrade. Les débits des cours d’eau mesurés aux stations de l’arrêté cadre sécheresse montrent une très nette baisse sur une période d’au moins 5 jours consécutifs.

L’arrêté préfectoral n°20201887 du 14 septembre 2020, définit les mesures de limitation provisoire de certains usages de l’eau dans le département du Puy-de-Dôme, publié au recueil des actes administratifs spécial n° 63-2020-108.

Concrètement, voici quelques mesures de limitation des usages de l’eau, à partir des réseaux d’eau potable :

  • Arrosage des aires de jeux, des terrains de sport et des greens de golf de 8h à 20h
  • Arrosage des jeunes plants ligneux (plantation de moins d’un an) et des massifs de fleurs de 8h à 20h
  • Arrosage des jardins potagers de particuliers de 8h à 20h
  • Arrosage des espaces verts et jardins ornementaux
  • Remplissage des piscines individuelles, hors première mise en eau des bassins en construction
  • Lavage des véhicules, hors des installations professionnelles économes en eau (c’est-à-dire les stations équipées de dispositifs de recyclage de l’eau, ou équipées de lances « haute pression »). Les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou une obligation technique (bétonnière…) et pour les organismes liés à la sécurité ne sont pas concernés par cette interdiction
  • Fontaines et jets d’eau alimentés par le réseau d’eau potable sans recyclage
  • Nettoyage de bâtiments, hangars, locaux de stockage (en dehors de la nécessité de salubrité publique et pour raisons sanitaires)